January 4, 2013

sleepless nights

how do you explain missing someone so much it feels like a dull aching pain?

8 comments:

  1. beautiful photos, especially the first! (: greetings from berlin

    ReplyDelete
  2. Once again, beautiful and breathtaking photographs

    ReplyDelete
  3. Salut Laura, encore un petit mot de ma part ( Marie de la chanterie)
    je n'avais que très peu vue de tes macros, je suis tout autant amoureuse que de ton travail avec des modèles, toujours tellement de douceur et délicatesse.
    Quand à ta question, c'est aussi ça, d'aimer quelqu'un très fort, je pense que tu t'en doutes, il n'y a rien à répondre, c'est presque rhétorique. Quand on se donne comme tu sembles le faire, on en retire beaucoup, en positif, mais parfois aussi, de façon surprenante cet amour, qu'il soit purement amoureux, ou amical, fais presque mal par sa puissance. C'est un phénomène étrange que l'on découvre avec le manque.
    j'espère de tout mon cœur qu'il sera comblé cependant.
    Prends soin de toi, beaucoup d'amour.

    ReplyDelete
  4. I really like the first one. Really. There's something... new. In the colors. Love it.
    Infinite love.

    ReplyDelete
  5. Great synergy between the photos and writing...

    ReplyDelete
  6. You are such a beautiful person. I love your words, strung so perfectly alongside your memories, memories that you share with the world. I could sit and dream of your photographs all day, you capture the very essence of what is beautiful. Love Jess

    ReplyDelete
  7. Hey, je t'avais laissé un petit mot il y a quelques semaines, mais je ne suis pas sûre qu'il soit arrivé à destination, alors je réitère :

    Bon alors tout d'abord, il va falloir qu'on m'explique pourquoi tu es si peu médiatisée, c'est assez incompréhensible au vu de l'incroyable travail que tu réalises !
    J'ai cru comprendre que les (gentils) commentaires n'étaient pas de refus, alors je viens te dire que je suis très admirative de ce que tu fais.
    Déjà, je suis assez impressionnée par la quantité de photos que tu as publié dans ta dernière série, dans le sens où elles sont toutes intéressantes, y en a pas à jeter. C'est dingue, parce que, pour ma part, je suis bien incapable de publier plus d'une dizaine de photos de qualité après un shooting ! C'est, je crois, une grosse preuve de ton talent.

    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=544668158877897&set=a.544664538878259.132049.183128961698487&type=3&src=http%3A%2F%2Fsphotos-h.ak.fbcdn.net%2Fhphotos-ak-ash4%2F740332_544668158877897_2018490643_o.jpg&smallsrc=http%3A%2F%2Fsphotos-h.ak.fbcdn.net%2Fhphotos-ak-ash4%2F735121_544668158877897_2018490643_n.jpg&size=1100%2C733
    Cette photo est ma préférée de toute la série. Déjà, la modèle a une expression du visage très intense (ce regard et cette bouche, wow); puis les couleurs sont superbes (tu retouches ?), les contrastes également, et le p'tit truc en plus pour moi, c'est le fait que la route "penche". Ça produit un effet graphique très intéressant !

    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=503256809685699&set=a.410345788976802.101897.183128961698487&type=3&src=http%3A%2F%2Fsphotos-c.ak.fbcdn.net%2Fhphotos-ak-snc6%2F244393_503256809685699_699013451_o.jpg&smallsrc=http%3A%2F%2Fsphotos-c.ak.fbcdn.net%2Fhphotos-ak-ash4%2F298601_503256809685699_699013451_n.jpg&size=2000%2C2000
    Les couleurs de cette photos, ô je suis amoureuse ! Tu as des mains de maître, tout est si parfait.

    et je ne parle même pas de cette merveille : http://www.facebook.com/photo.php?fbid=517646664913380&set=a.410345788976802.101897.183128961698487&type=3&src=http%3A%2F%2Fsphotos-c.ak.fbcdn.net%2Fhphotos-ak-prn1%2F57297_517646664913380_1442302941_o.jpg&smallsrc=http%3A%2F%2Fsphotos-c.ak.fbcdn.net%2Fhphotos-ak-ash4%2F409262_517646664913380_1442302941_n.jpg&size=2048%2C1366

    Je trouve qu'il ressort de tes photos une excellente maitrise des couleurs en générale, et étant trèèèès sensible à cela, c'est un immense compliment que je te fais !

    Voilà voilà, continue sur cette voie, tu es géniale.

    Mariette.

    ReplyDelete
  8. Je partage tellement cette douleur, lente et constante, non pas comme un poignard mais comme si on te pressait la poitrine un peu plus fort chaque jour sans que tu saches vraiment si ça va s'arrêter un jour. Je ressens cette mélancolie dans tes photos et ça me touche profondément. Tu es belle, Laura. Autant physiquement qu'intérieurement.

    love from Paris,
    Rama.

    ReplyDelete